Sebastien Tellier – My God Is Blue

 
Aujourd’hui disponible partout, le nouvel album de Sebastien Tellier, Sébastien Tellier – My God Is Blue.

Cet album serait, soit disant, le dernier opus du Grand Sebastien, chose que je n’espère pas.

 

 

L’album démarre avec Sébastien Tellier – Pépito Bleu, morceau qui pose les bases: cet album est spécial. Sebastien Tellier se veut une sorte de Gourou de secte, j’ai lu qu’il souhaitait nous faire ressentir, lorsqu’on écoute cet album, la même chose que lorsqu’on a la foi en Dieu, une sorte d’alliance entre les sentiments intimes et la musique. C’est un peu barré, mais ça n’enlève pas le travail énorme qu’il y a derrière ces 12 merveilleux titres, ni la qualité du son.

 

 

 

Sebastien Tellier.

Le style a changé, la patte de l’artiste est toujours présente, on sait toujours que c’est lui.  J’adore particulièrement Sébastien Tellier – Russian Attractions (qui, soit dit en passant, est peut être celle qui ressemble le plus aux anciens titres) et Sébastien Tellier – Mayday, douce et reposante.

 

 

 

Voici une liste de vidéos, qui sont des morceaux que j’apprécie énormément, et qui, je l’espère vous donnerons une idée de l’évolution de l’artiste:

 

– Chivers as a female, issue de la BO du film Steak (débile mais drôle, je conseille):
Sébastien Tellier – Chivers As A Female

 

– La ritournelle, toujours aussi belle, de l’album Politics:
Sébastien Tellier – La Ritournelle

 

– Kilometer, de l’album Sexuality:
Sébastien Tellier – Kilometer

 

– Pepito Bleu, morceau d’ouverture de l’album, dont le clip est une bonne présentation:
Sébastien Tellier – Pépito Bleu

 

Bonne écoute,

Pierre-Louis.

Publicités